Enfance et solidarité à Madagascar

Contact : Youenn Le May tél.: 06 99 28 89 11

Où se trouve Béména?

Petit village isolé au Nord de Madagascar à 40 km à l'est de AMBILOBE , Béména n'est accessible que par une piste défoncée, après la saison  des pluies.

Pourquoi aller à Béména?

 200 habitants vivent dans le village, sans autre ressource en eau que l'eau du fleuve qui n'est pas potable. Il n'y a pas d'électricité.

Nous avons rencontré une association de Tours "Béména un village, une école"  (http://www.bemena.org) , qui souhaitait améliorer les conditions de vie de ce village. Nous avons décidé d'unir nos moyens financiers et humains et de travailler en partenariat pour améliorer le quotidien des villageois.

En accord avec les villageois et les autorités locales, CESA prends en charge la réalisation d'une nouvelle école, équipée de sanitaires, l'actuelle est une construction de bois et recouverte de branches de palmier. L'association de Tours a construit le centre de santé. Le forage d'un puit qui assurera un approvisionnement en eau potable permanent est également une urgence pour le village.

L'association "Electriciens Sans Frontières" (http://www.electriciens-sans-frontieres.org/fr) va réaliser un équipement électrique pour le centre de santé et l'école et l'alimentation de la pompe du puits.

Le projet de CESA

Le partenariat avec l'association "Béména un village, une école" permettra à CESA de s'appuyer sur leur connaissance et leur expérience de Madagascar et d'apporter plus rapidement des aides concrètes aux villageois. 

Une mission  de CESA s'est rendue sur place, en octobre 2014, pour rencontrer les villageois avec l'association "Béména un village, une école". L'association "Béména " a construit un centre de santé qui est opérationnel et permet de garantir les premiers soins aux villageois, environ 1000 personnes fréquentent ce centre.

Il a été décidé que, compte tenu de l'état de l'école, CESA participerait à la construction d'une école de 3 classes avec une salle pour les instituteurs et des sanitaires:

- le choix du terrain a été effectué par les villageois,

- les villageois se sont engagés -un document a été signé par 40 villageois- à effectuer le terrassement, à chercher le sable et les cailloux dans le fleuve, à réaliser les briques de latérite.

L'ancienne école

En octobre 2015 une mission CESA s'est rendue à Béména, elle a pu constater que les engagements signés par les villageois avaient été respecté. Le terrassement avait été bien engagé, environ 20 000 briques sur un total de 50 000) avaient été moulées et étaient en cours de cuisson. Devant cet engouement les représentants de CESA n'ont pu que se mêler aux villageois pour continuer le terrassement. Ils ont pris pelles et pioches pour creuser les fondations et, avec les moyens du bord, les semelles en fer à béton ont été réalisées..

La suite des travaux réalisés par les entreprises locales et supervisés par notre correspondante Pauline a été menée à bien. L'inauguration de l'école a eu lieu en septembre 2016, la rentrée scolaire a eu lieu quelques jours plus tard avec 75 élèves.

L'école prévue pour 100 enfants, est victime de son succès et, à la rentrée d'octobre 2017, près de 150 enfants se pressaient dans les 3 classes. En accord avec les villageois la construction d'une classe supplémentaire est envisagée.

Creusement des fondations

La nouvelle école

La rentrée dans la nouvelle école

(octobre 2016)

Les panneaux solaires

L'avancement des actions de CESA à Béména

Apport d'eau potable à Béména.

En partenariat avec l'association "Béména", le creusement d'un puits a été effectué. Les puisatiers ont trouvé de l'eau à 6 mètres de profondeur. Une pompe alimentée par panneaux solaire permet d'alimenter le centre de santé et l'école.

Suite à la sécheresse de 2017, il a été décidé de creuser 2 mètres supplémentaires.

Creusement du puits

Une action solidarité CESA-Béména

Soucieux de préserver la forêt Malgache et la santé des habitants, une première action environnementale de CESA a été proposée et acceptée:

6 fours économiseurs de bois (fabriqués par des artisans locaux) seront offerts aux familles. Une démonstration de cet outil qui permet une économie de 50 à 70 % de bois de cuisson a été effectuée.

La vulgarisation de ce concept plus écologique et moins nocif est envisagée dans le village . Une amélioration du système devra être apportée pour que les fonds de gamelle ne soient pas noircis pas les fumées. Les villageoises font la vaisselle dans le fleuve et attachent une grande importance à la propreté des gamelles.

Association CESA 

Mairie de Rosporden

B.P. 92 

29140 Rosporden

Président : Youenn LE MAY